Aller au contenu principal

Risques émergents

Un risque émergent est défini de la manière suivante : « Un risque résultant d'un danger nouvellement identifié auquel une exposition significative pourrait se produire, ou un risque résultant d'une exposition et/ou d'une sensibilité nouvelle ou accrue et inattendue à un danger déjà connu.»

L'identification des risques émergents est essentielle pour protéger la santé publique et notre environnement. En identifiant les risques émergents dans la chaîne alimentaire de façon précoce, l'EFSA aide les gestionnaires du risque à anticiper ces risques et à adopter en temps utile des mesures de prévention efficaces pour protéger les consommateurs, les animaux, les plantes et l’environnement. L'identification des risques émergents contribue également à améliorer les capacités de l'EFSA à faire face à de futurs défis en matière d’évaluation des risques, par exemple grâce à l’exploitation de nouvelles sources de données, au développement de nouveaux outils et méthodes analytiques ou encore à l’élargissement des réseaux scientifiques.

Activités récentes

L'intoxication alimentaire par la ciguatera des poissons (CFP - ciguatera fish poisoning) est le type le plus courant d'intoxication alimentaire par toxines marines naturelles dans le monde. Elle est généralement causée par la consommation de poissons qui ont accumulé des ciguatoxines (CTX) dans leur chair. Les CTX sont produites par des microalgues benthiques du genre Gambierdiscus spp. Typique des zones tropicales et subtropicales, la CFP a été signalée pour la première fois dans les îles de Macaronésie espagnole et portugaise de l'océan Atlantique en 2004.

Pour mieux comprendre les risques associés à la CFP en Europe, l'EFSA et l'Autorité espagnole de sécurité alimentaire (AESAN) ont cofinancé le projet EuroCigua entre juin 2016 et janvier 2021. Ce projet visait à déterminer la propagation et les principales caractéristiques de la ciguatera en Europe, à mesurer les niveaux de biotoxines présentes dans les microalgues et les poissons et à développer des méthodes analytiques pour caractériser ces toxines. Une vidéo issue de l'atelier de travail final du projet fournit un aperçu détaillé du projet :

Le projet Eurocigua a permis de recenser un total de 34 foyers épidémiques et 209 cas en Europe entre 2012 et 2019. Gambierdiscus et un autre genre de microalgues appelé Fukuyoa spp ont été identifiées, non seulement dans les îles atlantiques espagnoles et portugaises mais aussi dans plusieurs îles méditerranéennes dont la Crète, Chypre et, pour la première fois, les Baléares. Le projet a également permis de développer et de mettre en œuvre les méthodes analytiques nécessaires pour identifier, quantifier et confirmer la présence de CTX.

Les conclusions du projet EuroCigua confirment que la CFP est en train de devenir endémique dans la région de Macaronésie. Le changement climatique et la mondialisation des échanges sont les principaux moteurs de la propagation de la CFP, encore intensifiée par les voyages vers les zones tropicales. Il sera nécessaire de recueillir des données supplémentaires, de normaliser les méthodes analytiques et de développer une modélisation prédictive afin d’informer la gestion des risques associés à la CFP en Europe.

Jalons clés

2020 L'EFSA publie les résultats du projet CLEFSA (voir également dossier spécial) décrivant une méthodologie adaptée pour identifier et caractériser les effets possibles du changement climatique sur les risques émergents dans le domaine de la sécurité sanitaire des aliments. Une session d'information consacrée au projet est organisée.

2019 L'EFSA publie plusieurs rapports scientifiques  portant sur l'identification des facteurs de risques émergents en utilisant une analyse de la chaîne alimentaire de l'aquaculture du saumon atlantique ainsi que l’étude des risques chimiques émergents potentiels dans la chaîne alimentaire liées aux substances incluses dans REACH 2. Voir aussi EFSA's activities on emerging risks in 2019.

2018 L'EFSA développe la conception du Projet DEMETER : une plateforme d'échange de connaissances sur les risques émergents (ERKEP). Voir aussi EFSA's activities on emerging risks in 2018.

2017 L'EFSA organise l’une des sessions du Symposium européen IAFP 2017 sur la sécurité sanitaire des aliments. Voir aussi EFSA's activities on emerging risks in 2017.

2016 L'EFSA teste un outil d'exploration et d'analyse de texte pour l'identification des risques émergents, un outil de veille médiatique MedISys pour les menaces phytosanitaires ainsi qu’une procédure d'identification des risques chimiques émergents dans la chaîne alimentaire. Voir aussi EFSA's activities on emerging risks in 2016.

2015 L'EFSA finance un projet destiné à étudier et analyser les toxines de cyanobactéries dans les aliments. Elle évalue parallèlement ses procédures et ses orientations futures en matière d’identification des risques émergents. Voir aussi EFSA's activities on emerging risks in 2015.

2014 L'EFSA finalise une procédure systématique pour l'identification des risques chimiques dans la chaîne alimentaire humaine et animale et identifie les facteurs de risques biologiques émergents et leurs interactions. Voir aussi : EFSA’s activities on emerging risks in 2014.

2012 L'EFSA finance un projet de modélisation, de prévision et de cartographie de l'émergence des aflatoxines dans les céréales en UE en raison du changement climatique. Voir aussi EFSA's activities on emerging risks 2012 -2013.

2012 L'EFSA teste un nouveau processus d'identification des risques émergents et évalue un système pour l’analyse des données Eurostat destiné à détecter les tendances dans le commerce.

2011   Le 15e colloque scientifique de l’EFSA est consacré à ses travaux en matière de risques émergents, tandis que son 16e colloque se penche sur les risques émergents pour la santé des végétaux.

2010 L'EFSA développe des outils informatiques pour identifier les risques émergents grâce à une analyse systématique des données reprises dans le système d'alerte rapide sur l'alimentation humaine et animale (RASFF) de la Commission européenne et sur les statistiques commerciales issues des bases de données Comtext de l'UE et Comtrade de l'ONU.

2009 L'EFSA développe des outils informatiques pour soutenir le développement de systèmes de surveillance Web en matière de détection des risques émergents.

2007 L'EFSA produit une définition et une description des risques émergents comme entendus dans le cadre de son mandat.

2006 Le comité scientifique de l'EFSA adopte un avis sur l'identification précoce des risques émergents.

Rôle de l'EFSA

En vertu de l'article 34 du règlement fondateur de l'EFSA (règlement 178/2002), l'Autorité est tenue :

  • d’identifier, d’évaluer et de diffuser des informations sur les risques  émergents mais aussi d’assurer la coordination avec les organisations internationales et les réseaux pertinents ;
  • d’encourager l'identification de sources de données et la collecte de données et/ou la génération de données relatives aux risques émergents prioritaires ;
  • d’évaluer les informations recueillies et d’identifier les risques émergents.

Les principaux moteurs de changement en matière de risques émergents peuvent notamment inclure : la croissance démographique, la mondialisation, la rareté des ressources ou la pénurie énergétique, le ralentissement de la productivité agricole, la concentration croissante de la chaîne d'approvisionnement, la volatilité des prix, l’évolution des régimes alimentaires ou encore l’émergence de souches résistantes aux antibiotiques.

Depuis 2002, l'EFSA a adopté un certain nombre de mesures pratiques pour contribuer à l’identification des risques émergents, notamment :

  • développement d’un cadre méthodologique ;
  • mise en œuvre de processus opérationnels pour l’identification des risques émergents ;
  • identification et évaluation des sources d'information sélectionnées ;
  • développement et test d’outils permettant de collecter et de filtrer les informations pertinentes.

Chaque année, l'EFSA publie un rapport portant sur sa stratégie et les activités déployées dans le domaine des risques émergents associés à l’alimentation humaine et animale.

Futurs travaux dans le domaine des risques émergents

En 2020-2021, l'EFSA a lancé trois projets pilotes pour identifier les risques émergents associés à l'économie circulaire, à la fraude alimentaire et aux nouvelles sources d’alimentation humaine et animale et nouvelles techniques de production. En collaboration avec des partenaires intéressés par ces sujets – tels que les DG SANTE, AGRI et JRC de la Commission, l'Agence européenne pour l'environnement, Europol, l'Organisation mondiale de la santé – ces projets visent à explorer l'utilité de diverses sources d'information (littérature scientifique, médias, bases de données sur les brevets, CORDIS, participation des parties prenantes) pour identifier, analyser et caractériser d'éventuels risques émergents. Ces projets seront déployés au cours des années à venir.

Toujours en 2021, l'EFSA organisera une réunion conjointe qui rassemblera experts, parties prenantes et représentants de la Commission pour discuter du pacte vert de l'UE et anticiper les risques émergents pour la sécurité de l'alimentation humaine et animale et pour l'environnement liés aux objectifs 2030 de la stratégie de l’UE « De la ferme à l'assiette ».

Réseaux

L'identification des risques émergents est un processus complexe qui nécessite une expertise approfondie et une coopération étroite avec les États membres, les parties prenantes et les agences à l’échelle de l’Union européenne et à l’échelle internationale. Des réseaux spécifiques fournissent les structures nécessaires pour échanger les expériences, les méthodologies et les données disponibles ainsi que pour évaluer les questions émergentes.

Publiés

Voir tout