Documents d'orientation et autres documents relatifs aux méthodologies d'évaluation

Un ensemble exhaustif de pratiques d’évaluation scientifique guident les experts de l’EFSA dans leurs travaux et les aident à produire des avis et des rapports qui respectent les normes scientifiques les plus élevées.

Ce corpus de bonnes pratiques couvre tant les aspects purement scientifiques que les aspects liés aux procédures appliquées dans le circuit d’évaluation scientifique de l’EFSA. Elles définissent les principes et le fondement scientifique des évaluations, ainsi que d'autres aspects importants tels que les données nécessaires à l’évaluation et le format de ces données, les critères requis en matière de conception des études ou encore les normes à respecter pour la production de rapports.

  • Documents d'orientation transsectoriels – documents d’orientation élaborés par le comité scientifique/EFSA relatifs aux principes généraux d'évaluation (par ex. analyse de l'incertitude, rapports statistiques, structure des productions scientifiques) et applicables à l'ensemble ou à la plupart des domaines de travail de l'EFSA.
  • Documents d'orientation sectoriels – documents d’orientation élaborés par les groupes scientifiques ou les unités de l'EFSA et utilisés par les scientifiques de l'EFSA, par d'autres organes scientifiques et par les parties prenantes, en particulier les pétitionnaires qui soumettent des dossiers à des fins d’évaluation scientifique.
  • Autres méthodologies d’évaluation – produites par le personnel scientifique de l'EFSA et soumises à un examen par des experts indépendants, ces documents peuvent inclure des approches et des procédures méthodologiques, des bilans sur l’état des connaissances scientifiques les plus récentes en matière de meilleures pratiques d’évaluation au niveau international, ou encore des rapports d'analyse sur des outils d'évaluation nouveaux ou en développement.

Nous nous efforçons d’améliorer constamment nos pratiques d'évaluation et nous nous employons à élaborer en permanence de nouveaux documents d’orientation et à affiner nos recommandations et nos procédures de travail afin de nous maintenir à la pointe des progrès scientifiques au niveau international et satisfaire ainsi les besoins inhérents à la science réglementaire.