Aller au contenu principal

Glossaire

Ce glossaire multilingue fournit des définitions simples des principaux termes scientifiques utilisés sur ce site Web dans le domaine de l'évaluation du risque. Les termes et leurs définitions sont référencés dans nos communications sous forme de notes contextuelles pour expliquer certains concepts à un public profane en la matière.
L'orthographe utilisée est l’orthographe anglaise normalisée. Les acronymes sont en majuscules. Les termes sont présentés en minuscules. Les entrées sont traduites en allemand, espagnol, français et italien.
Le glossaire est un document évolutif qui fait l’objet de mises à jour régulières. Des termes manquants pertinents peuvent être suggérés en utilisant le formulaire en ligne Ask A Question.

Clause de non-responsabilité
Les définitions du glossaire visent uniquement à aider les utilisateurs de ce site Web à comprendre la terminologie scientifique. Les définitions peuvent différer de celles proposées dans la législation de l'Union européenne et dans l’EFSA Journal.

A B C D É F G H I L M N O P Q R S T V Z

D


S’emploie pour caractériser une substance ou une activité susceptible d’avoir un effet nocif sur un organisme vivant ou sur l’environnement.

Danger sanitaire résultant de l’exposition à un composé chimique; par exemple, irritation, brûlures, carcinogénicité.

Modification de la qualité du sol ayant un effet défavorable sur sa capacité de nourrir ou de soutenir l'écosystème.

Temps nécessaire pour que 50 % d'une substance présente dans le corps d'une personne, dans une population ou dans un écosystème se décomposent naturellement. La demi-vie est souvent utilisée pour décrire l’élimination de substances potentiellement nocives, telles que des toxines chimiques.

Spécifications visant à harmoniser la collecte d'échantillons par les États membres pour analyser des substances nocives ou bénéfiques présentes dans l'alimentation humaine ou animale ou dans l'eau.

La dose hebdomadaire tolérable est l’apport maximal de substances présentes dans les aliments, tels que des nutriments ou des contaminants, pouvant être consommés hebdomadairement pendant toute la durée d’une vie sans risque d’effet nocif sur la santé.

Polluant organique persistant contenant du chlore, qui est un sous-produit de procédés industriels. Il peut s'accumuler dans la chaîne alimentaire et présente un risque important pour la santé publique et pour l'environnement.

Modèle de la variation de la sensibilité d'une espèce à une source de nocivité donnée (p. ex. la sécheresse, l'invasion par un organisme nuisible ou l'exposition à un composé chimique).

Variation génétique entre espèces et au sein d’une espèce.

La dose journalière admissible est la quantité estimée d'une substance présente dans les aliments ou dans l'eau potable qui peut être consommée quotidiennement pendant toute la durée d’une vie sans présenter de risque appréciable pour la santé. Elle est généralement exprimée en milligrammes de substance par kilogramme de poids corporel et s'applique à des substances chimiques telles que des additifs alimentaires, des résidus de pesticides ou des médicaments vétérinaires.

La dose journalière tolérable est la consommation journalière acceptable de substances présentes dans des aliments n’ayant pas été ajoutées délibérément aux aliments (p. ex. des contaminants).

La dose minimale avec effet nocif observé est la concentration la plus faible d'une substance à laquelle un effet nocif a été observé dans une population qui y a été exposée.

Quantité totale d'une substance (p. ex. d'un composé chimique ou d'un nutriment) consommée ou absorbée par un organisme individuel, une population ou un écosystème..

La plus faible dose d'une substance qui entraîne un risque sanitaire clair mais de faible intensité, correspondant généralement à une modification de l'ordre de 1 à 10 % d'un effet toxique spécifique, tel que l'induction d'un cancer.

Apport maximal de substances présentes dans les aliments, tels que des nutriments ou des contaminants, pouvant être consommés hebdomadairement pendant toute la durée d’une vie sans risque d’effet nocif sur la santé.

Quantité estimée d'une substance présente dans les aliments ou dans l'eau potable qui peut être consommée quotidiennement durant toute la durée d’une vie sans présenter de risque appréciable pour la santé. Elle est généralement exprimée en milligrammes de substance par kilogramme de poids corporel par jour et s'applique à des substances chimiques telles que les additifs alimentaires, les résidus de pesticides et les médicaments vétérinaires.

Consommation journalière acceptable de substances présentes dans des aliments n’ayant pas été ajoutées délibérément à ces aliments (p. ex. des contaminants).

Concentration la plus faible d'une substance à laquelle un effet nocif a été observé dans une population qui y a été exposée.

Relation entre la quantité d'une substance à laquelle est exposé un organisme, une population ou un écosystème et la manière dont il ou elle répond (p. ex. en termes de toxicité).

Concentration ou quantité maximale d'une substance qui n'induit aucun effet nocif détectable dans une population qui y est exposée.

La dose de référence est la dose minimale d'une substance qui entraîne un risque sanitaire clair mais de faible intensité, correspondant généralement à une modification de l'ordre de 1 à 10 % d'un effet toxique spécifique, tel que l'induction d'un cancer.

La dose sans effet nocif observé est la concentration ou la quantité maximale d'une substance qui n'induit aucun effet nocif détectable dans une population qui y est exposée.

A B C D É F G H I L M N O P Q R S T V Z