Bien-être animal lors de l’abattage

Introduction

Protéger le bien-être des animaux lors de l'abattage implique de réduire au maximum la douleur, la détresse ou la souffrance des animaux d'élevage au moment de leur mise à mort.

Le personnel à l'abattoir doit mettre en place toute une série de procédures spécifiques. Il doit par exemple effectuer des contrôles réguliers pour s’assurer que les animaux ne présentent aucun signe de conscience ou de sensibilité entre la fin de l'étourdissement et leur mort. Si des animaux ont été mis à mort sans étourdissement préalable, des contrôles systématiques doivent être réalisés pour s’assurer que les animaux ne présentent aucun signe de conscience ou de sensibilité avant de mettre fin à leur immobilisation et ne présentent aucun signe de vie avant l’habillage ou l’échaudage.

Le travail des experts scientifiques del’EFSA contribue à une meilleure protection des animaux dans les abattoirs de différentes manières. Les experts fournissent notamment des avis scientifiques portant sur les indicateurs de conscience ou de sensibilité chez les animaux, ou encore sur des études relatives aux méthodes d'étourdissement.

L'EFSA apporte son assistance aux points de contact nationaux dans les États membres de l’Union en organisant des réunions où les participants peuvent échanger leurs expériences et partager leurs connaissances sur le bien-être des animaux au moment de l’abbatage.

Activités récentes

Les experts de l'EFSA se sont penchés sur certaines questions entourant l'abattage d’animaux d'élevage gravides dans l’Union européenne.

Jalons clés

Indicateurs de conscience

2013 – L’EFSA publie quatre avis scientifiques sur le bien-être des bovins, des porcs, des moutons, des chèvres et des volailles au cours du processus d'abattage. Ces avis portent sur l’identification des indicateurs de conscience ou de sensibilité chez les animaux lors de l'abattage.

Parmi les exemples d'indicateurs de conscience figurent la respiration ou le clignement des yeux, mais les indicateurs varient en fonction des espèces animales et des phases du processus d'abattage.

Échantillonnage représentatif d’animaux

2013 – Les experts fournissent également des indications sur la façon de calculer le nombre d'animaux qui doivent être contrôlés pendant la surveillance.

Évaluation des études sur l'étourdissement

2013 – Les experts du groupe AHAW définissent les critères selon lesquels ils étudieront les études évaluant l’efficacité des méthodes d'étourdissement (utilisées lors de l’abattage) au regard de la protection des animaux. Ils comprennent le signalement des critères de qualité, les critères d'admissibilité et les critères de qualité méthodologique.

Cadre réglementaire de l’Union européenne

La législation européenne sur l'abattage des animaux vise à minimiser la douleur et la souffrance des animaux grâce à l'utilisation de méthodes d'étourdissement correctement appliquées, sur la base des connaissances scientifiques disponibles et de l'expérience pratique acquise. La législation s’applique aux animaux d'élevage.