Parasites présents dans des aliments

Introduction

Les parasites sont des organismes qui tirent la nourriture et la protection d’autres organismes vivants, appelés des hôtes. Lorsqu’ils sont présents dans des aliments, ils peuvent causer des maladies chez l’homme. Dans l’Union européenne (UE), plus de 2 500 cas humains d’infections par des parasites d’origine alimentaire sont signalés chaque année.

Pour protéger les consommateurs contre cette menace pour la santé publique, l’UE a adopté une approche intégrée en matière de sécurité des aliments de la ferme à la table. Cette approche comprend des mesures à la fois d’évaluation des risques et de gestion des risques, faisant intervenir tous les acteurs clés: les États membres de l’UE, la Commission européenne, le Parlement européen, l’EFSA, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). L’approche est soutenue par des activités de communication des risques opportunes et efficaces.

L’EFSA joue un rôle important dans la protection des consommateurs contre cette menace pour la santé publique, en fournissant une assistance et des conseils scientifiques indépendants relatifs aux aspects des parasites présents dans des aliments, liés à la santé humaine et à la sécurité des aliments.

Certains parasites, tels que Trichinella, Toxoplasma et Giardia, peuvent se transmettre directement ou indirectement entre les animaux et les humains, par la consommation d’aliments ou d’eau de boisson contaminés. Les effets sur la santé des infections par des parasites d’origine alimentaire sont très variables en fonction du type de parasite, allant d’une gêne légère à des maladies débilitantes et même au décès. Les parasites peuvent également se transmettre aux humains ou à d’autres animaux par d’autres moyens, par exemple par des vecteurs. Certaines précautions lors de la manipulation des aliments et une bonne hygiène en cuisine permettent de prévenir ou de réduire le risque que représentent des denrées alimentaires contaminées.

Rôle

L’Autorité européenne de sécurité des aliments fournit une assistance et des conseils scientifiques indépendants en collectant et en analysant des données sur la prévalence de parasites dans la chaîne alimentaire, ainsi qu’en évaluant les risques que représentent ces parasites et en fournissant des conseils concernant d’éventuelles options de contrôle et d’atténuation des risques.
Les résultats de l’EFSA sont utilisés par des gestionnaires des risques dans l’UE et les États membres, pour contribuer à la définition d’une politique et servir de base à de possibles options de contrôle et objectifs de réduction des parasites présents dans la chaîne alimentaire.

Surveillance annuelle des parasites chez les animaux et dans les aliments

Des données couvrant l’ensemble de l’UE sur la présence de parasites dans la chaîne alimentaire, ainsi que sur la prévalence de l’infection animale et humaine, sont collectées puis analysées dans des rapports de synthèse communautaire annuels rédigés par l’EFSA et l’ECDC. Les données de surveillance sont utilisées avec d’autres informations pour évaluer les progrès effectués dans les États membres de l’UE en matière de réduction de la prévalence de ces parasites.

Évaluations des risques et recommandations

Le groupe scientifique de l’EFSA sur les dangers biologiques évalue les risques des parasites en matière de sécurité des aliments et fournit des conseils scientifiques sur les options de contrôle à la demande des gestionnaires des risques ou de sa propre initiative. Le groupe scientifique de l’EFSA sur les dangers biologiques a évalué, entre autres, la présence de parasites dans les produits de la pêche.

Cadre de l’UE

La législation de l’UE réglemente la surveillance et la lutte contre les maladies d’origine alimentaire ainsi que les exigences en matière d’hygiène alimentaire et les critères relatifs à la sécurité des aliments. Pour en savoir plus sur le cadre réglementaire, consulter le dossier sur les maladies zoonotiques d’origine alimentaire.