Listeria monocytogenes : le point sur les foyers épidémiques alimentaires

Du maïs congelé et, éventuellement, d'autres légumes surgelés constituent la source probable du foyer épidémique de Listeria monocytogenes qui a affecté l'Autriche, le Danemark, la Finlande, le Royaume-Uni et la Suède depuis 2015.

Les experts ont utilisé le séquençage du génome entier pour identifier la source alimentaire de ce foyer épidémique qu’on pensait initialement limitée au maïs congelé. Au 15 juin 2018, 47 cas, dont neuf décès, avaient été signalés.

Les mêmes souches de L. monocytogenes ont été détectées dans des légumes congelés produits par une société hongroise en 2016, 2017 et 2018. Ce fait suggère que les souches ont persisté dans l'usine de traitement malgré les procédures de nettoyage et de désinfection effectuées.

Les informations disponibles confirment la contamination de l'usine hongroise. Cependant, d'autres investigations, y compris un échantillonnage complet et des tests approfondis, sont nécessaires pour identifier les points exacts de contamination au sein de l’usine. Ces recommandations pourraient également s'appliquer à d'autres sociétés appartenant au même groupe que l'opérateur hongrois si une contamination de l'environnement est détectée dans leurs usines respectives.

Le 29 juin 2018, l'Office hongrois de sécurité de la chaîne alimentaire a interdit la commercialisation de tous les légumes surgelés et de toutes les denrées à base de légumes surgelés produites entre août 2016 et juin 2018 par l'usine touchée, et a ordonné leur retrait et leur rappel immédiat. Cette dernière mesure permettra vraisemblablement de réduire significativement le risque d'infection humaine et de contenir le foyer épidémique. Toutes les activités de congélation à l'usine ont été arrêtées.

De nouveaux cas pourraient encore apparaître en raison de la longue période d'incubation de la listériose (jusqu'à 70 jours), de la longue durée de conservation des produits à base de maïs congelé ou encore suite à la consommation de maïs congelé acheté avant le rappel et consommé sans une cuisson adéquate.

Pour réduire le risque d'infection, il est recommandé de bien cuire les légumes congelés non prêts-à-consommer, même si ces produits sont souvent consommés sans cuisson (par exemple dans les salades ou les smoothies). Cette recommandation s'applique particulièrement aux consommateurs les plus susceptibles de contracter la listériose tels que les personnes âgées, les femmes enceintes, les nouveau-nés ou les adultes qui présentent un système immunitaire affaibli.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu