Aller au contenu principal

Foyer d’hépatite A : l’EFSA coordonne les enquêtes de traçage

L'EFSA a coordonné l’enquête destinée à identifier l’origine des produits alimentaires liés à un foyer épidémique d'hépatite A observé dans plusieurs pays. Depuis le mois de janvier 2013, plus de 1 440 cas d'hépatite A ont été signalés dans 12 pays européens, avec 331 cas confirmés par génotypage.

Des tests de laboratoire effectués sur des produits alimentaires ainsi que des entretiens avec les personnes concernées ont permis d’identifier la consommation de fruits rouges congelés à la source de ce foyer d’infection. Des mûres provenant de Bulgarie ainsi que des groseilles provenant de Pologne ont été identifiées comme les ingrédients les plus communs dans les lots contaminés et dans les aliments consommés par les personnes affectées. Une source unique de contamination n'a pas pu être déterminée mais douze exploitants du secteur alimentaire liés à des cas et des lots dans cinq des pays touchés ont été identifiés. Des enquêtes complémentaires au niveau local seront nécessaires pour identifier l’endroit où les baies suspectes ont été récoltées et les conditions en place dans ces sites de récolte ou de production.

Des fruits contaminés pouvant encore être en circulation dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire, l'EFSA réitère la nécessité d’exercer une surveillance accrue, de mettre en place une communication sur les risques ainsi que des activités de vaccination et de recherche dans le domaine de la santé publique. L'EFSA recommande également que soient appliquées de bonnes pratiques d’hygiène, de fabrication et d’agriculture dans les pays producteurs de petits fruits rouges.

Le groupe de travail était composé de microbiologistes, d’experts en santé publique et en sécurité des aliments en provenance de France, d'Irlande, d'Italie, de Norvège, des Pays-Bas, de Pologne et de Suède, de spécialistes en analyse de retraçage de l'Institut fédéral allemand d'évaluation des risques et d’experts en matière d’enquête sur les foyers épidémiques d'origine alimentaire du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Ce rapport scientifique fait suite à plusieurs évaluations rapides du foyer épidémique publiées auparavant par l'EFSA et l’ECDC sur la situation en matière d’hépatite A.

Dossier(s) connexe(s)