Le conseil d’administration de l'EFSA adopte les recommandations de l'évaluation externe ainsi que le projet de plan de gestion et le budget pour l'année 2013 – Audio disponible | Autorité européenne de sécurité des aliments Aller au contenu principal

Le conseil d’administration de l'EFSA adopte les recommandations de l'évaluation externe ainsi que le projet de plan de gestion et le budget pour l'année 2013 – Audio disponible

Les membres du conseil d'administration de l'Autorité européenne de sécurité des aliments ont adopté un certain nombre de recommandations suite à la deuxième évaluation externe indépendante de l'EFSA afin de garantir que l'Autorité continue d'optimiser son fonctionnement pour fournir des avis scientifiques indépendants de la plus haute qualité aux décideurs politiques à travers l'Union européenne.

Les membres du conseil d'administration se sont réunis à Parme et ont adopté le projet de plan de gestion de l'EFSA pour 2013 et le budget préliminaire de 78,05 millions d’euros. L'EFSA réexaminera la planification de ses activités de coopération scientifique en vue d'adopter une approche plus stratégique et pluriannuelle conforme à sa stratégie scientifique. La partie du budget attribuée aux subventions scientifiques et aux activités déployées dans le cadre de la passation de marchés publics augmentera de 1,3 million d'euros, pour atteindre un total de 10,5 millions d'euros en 2013 dans le but de renforcer davantage la coopération entre l'EFSA et les organisations scientifiques au sein des États membres. Le conseil d'administration a également examiné des propositions résultant d’un examen des indicateurs d'impact, dont une proposition relative à une collaboration plus étroite entre l'EFSA et les parties intéressées concernées en vue de mesurer de façon plus précise l'impact sur la santé publique au sein de l'UE.

Après la présentation du rapport d’avancement de l’EFSA par le directeur exécutif, Catherine Geslain-Lanéelle, le conseil d’administration a discuté de la question des études d’alimentation de longue durée pour les OGM et l’EFSA a proposé d’approfondir la discussion avec la Commission européenne concernant les solutions possibles pour combler les lacunes de la recherche dans ce domaine.

« L’EFSA encourage la Commission européenne à financer des projets de recherche par l’intermédiaire du programme-cadre de la DG Recherche afin de satisfaire aux besoins en évaluation des risques, y compris les essais d’alimentation de longue durée. Dans le cadre de notre engagement permanent à faire évoluer la recherche, et en liaison avec les directions générales concernées de la Commission européenne, l’EFSA prend les devants pour s’assurer que cette initiative progresse » a déclaré Catherine Geslain-Lanéelle.

En ce qui concerne l’évaluation externe  réalisée par les consultants internationaux Ernst and Young, le conseil d'administration a noté que le rapport indique que l'EFSA remplit son mandat en opérant de manière indépendante et transparente et en délivrant des avis scientifiques de qualité élevée pour étayer la législation européenne dans les domaines de l’alimentation humaine et animale.

Le conseil d'administration a pris en considération les avis recueillis lors d'une consultation organisée auprès du comité scientifique de l’EFSA, des représentants des États membres dans son forum consultatif, de la plateforme consultative des parties intéressées de l'EFSA et du personnel de l'EFSA et il a également tenu compte des discussions sur l'évaluation ayant eu lieu lors de la conférence de haut niveau organisée conjointement par l'EFSA et la Direction générale de la santé et des consommateurs de la Commission européenne, le 13 novembre 2012.

Le conseil d'administration a identifié quatre domaines prioritaires d'action et adopté un certain nombre de recommandations, notamment:

  • garantir la durabilité à long terme des activités de l'EFSA, notamment en optimisant le rôle des experts, du personnel de l’Autorité et d'autres partenaires/organisations dans le processus d'évaluation des risques;
  • renforcer la confiance en continuant à garantir l’indépendance et en renforçant la transparence et l'ouverture dans le cadre de ses travaux scientifiques, par exemple, en rendant accessibles les réunions des groupes scientifiques; le conseil d'administration a également recommandé à la Commission européenne d’envisager d’impliquer davantage d'autres institutions européennes et parties intéressées dans la définition et la formulation des demandes d'avis scientifiques faites à l'EFSA;
  • renforcer encore les capacités d'évaluation des risques en Europe grâce à une coopération optimisée avec les États membres, la Commission européenne et d'autres agences européennes en ce qui concerne la planification des travaux de l’UE, la définition des priorités et une utilisation plus efficace des ressources; à cette fin, l'EFSA identifiera des domaines stratégiques d'investissements pluriannuels dans le cadre de la coopération scientifique sur la base des nécessités scientifiques des États membres et de l'Autorité;
  • renforcer la clarté et l'accessibilité des communications de l'EFSA, s’efforcer de mieux comprendre la perception par le public de l'indépendance des avis scientifiques de l'EFSA et renforcer le dialogue avec les parties intéressées sur les mesures prises pour garantir l'indépendance des travaux scientifiques.

 « Bien sûr, l'EFSA ne peut pas aborder seule certaines de ces recommandations et elle devra travailler avec la Commission européenne, les institutions européennes – dont les agences européennes – les États membres et d'autres parties prenantes concernées », a déclaré Sue Davies, la présidente du conseil d'administration.

« Le conseil d'administration est conscient de l'évolution du rôle de l'EFSA depuis l’évaluation précédente. Il s'agit maintenant d'une organisation plus mature et les demandes d'avis scientifiques qu'elle reçoit sont devenues plus complexes, nécessitant souvent des travaux multidisciplinaires couvrant plusieurs domaines scientifiques. »

« En gardant cela à l'esprit, il faudra que l'EFSA mette davantage l'accent sur l’établissement de priorités et sur la planification prospective avec ses partenaires, tout en assurant son engagement continu envers l’indépendance et la transparence des processus d'évaluation des risques», a-t-elle ajouté.

Le conseil d'administration a déclaré qu'il contrôlerait les progrès de la mise en œuvre de ces recommandations tout au long du cycle de planification et de gestion.

Pour les questions provenant des médias, veuillez contacter le service::
Relations Médias EFSA
Tél: +39 0521 036 149
E-mail: Press [at] efsa.europa.eu

Audiocast and documents


Soundcloud URL
  1. 2. Welcome by the Chair and Adoption of the draft agenda
  2. Executive Director’s progress report
  3. EFSA’s external evaluation and recommendations from the Management Board
  4. Draft Management Plan 2013 and Draft Budget and Establishment Plan 2013
  5. Horizon 2020
  6. Appointment of some members of the Panels on ANS and CEF
  7. Report on EFSA’s impact indicators
  8. 2012 Budget execution and transfers
  9. Feedback from the Audit Committee
  10. New Financial Regulations
  11. AOB

 

Minutes