L'EFSA fait état de la situation actuelle de l'EST chez le mouton

Le laboratoire communautaire de référence (LCR) a transmis à la Commission européenne (CE) les résultats d’un deuxième niveau d’essais de l’encéphalopathie spongiforme transmissible (EST)[1] effectués sur des échantillons provenant d’un mouton chypriote et de deux moutons français. Bien que ce deuxième niveau d’essais ne soit parvenu à classer aucun de ces échantillons en tant qu’ESB du mouton de manière décisive, il manque de preuves suffisantes pour exclure définitivement la présence d’ESB. En conséquence, une troisième série de tests plus approfondis consistant en des bio-essais sur souris sera menée pendant une durée de 12 à 18 mois afin de déterminer les types d’EST en question.

Les experts scientifiques de l’EFSA et son groupe sur les risques biologiques (groupe BIOHAZ) vont se réunir dans le courant de la semaine du 13 mars pour examiner les données scientifiques pertinentes et aborder les questions liées aux résultats du laboratoire communautaire de référence. De plus, l’EFSA poursuit actuellement sa préparation d’une évaluation quantitative des risques d’ESB associés aux produits ovins. Cette évaluation sera achevée aux alentours de l’automne 2006.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu