Le second rapport de l'EFSA sur les produits chimiques dans les aliments souligne le rôle crucial des données

Résidus de pesticides dans les légumes ? Contaminants dans l'huile de palme ? Traces de médicaments vétérinaires dans la viande ? Ce rapport donne un aperçu des données collectées par les États membres de l'UE et les parties prenantes et analysées par l'EFSA en 2015 et 2016 dans le cadre de la surveillance et de l’évaluation des produits chimiques dans les aliments. Cette coopération aide les décideurs à protéger la santé des consommateurs en Europe.

Barbara Gallani, responsable de la communication et des relations extérieures à l'EFSA, a déclaré : « Ce rapport présente une partie de nos travaux, qui sont déjà dans le domaine public, dans un format plus accessible et plus attrayant. Il souligne le rôle crucial joué par les États membres de l'UE et les parties prenantes en matière de collecte des données et contient des liens vers la couverture des travaux de l’EFSA par les médias sociaux ainsi que vers les avis scientifiques et les rapports originaux dont les données ont été extraites.

Pesticides, médicaments vétérinaires, contaminants

Le rapport se concentre sur deux rapports annuels –  les résidus de pesticides et les résidus de médicaments vétérinaires – et sur l'exposition des consommateurs à des contaminants de transformation qui ont récemment suscité l’intérêt public : l'acrylamide dans les aliments ainsi que les esters glycidyliques et le 3-MCPD dans les huiles végétales et les aliments.

Dans l'ensemble, le rapport met en évidence des taux de conformité toujours élevés avec les objectifs de l'UE en ce qui concerne les pesticides et les médicaments vétérinaires. Il montre également comment les données sur les niveaux de ces contaminants dans les aliments peuvent informer les décideurs et les aider à identifier des moyens de réduire encore davantage l'exposition des consommateurs à ces substances.

Parmi les missions dont l'EFSA est chargée figure la responsabilité de communiquer de manière claire avec les citoyens européens sur ses travaux d'évaluation des risques. Ce rapport a pour objectif de mieux informer le grand public et il est associé à une demande de la Commission européenne. 

Le rôle crucial des États membres de l'UE et des parties prenantes

Partout en Europe, les États membres et les parties prenantes collectent, surveillent et analysent des informations sur les niveaux de produits chimiques dans les plantes, chez les animaux, dans les denrées alimentaires et les boissons. Ces travaux aident les autorités nationales et européennes à prendre conscience de la situation sur le terrain et à mesurer l'impact des contrôles existants. Il peut également les aider à comprendre si de nouvelles évaluations de la sécurité ou de nouvelles mesures de contrôle sont nécessaires, et à fixer des priorités pour le financement de la recherche et les futures activités de collecte de données. Les données recueillies peuvent également être utilisées pour évaluer les risques liés à des substances individuelles, tels que les deux exemples de contaminants de transformation présentés dans le rapport.

Media contacts

Relations Médias EFSA 
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu