États membres de l’UE

Le soutien scientifique des États membres de l'UE est essentiel au bon fonctionnement du système de sécurité des aliments de l'UE.

  • Les autorités nationales de sécurité des aliments offrent à l’EFSA des conseils stratégiques sur les questions scientifiques ; ce sont aussi eux les plus importants contributeurs d'experts à l'EFSA.
  • Les organismes nationaux fournissent également les données essentielles utilisées dans les évaluations scientifiques de l'EFSA. Les organisations compétentes des États membres effectuent la plupart des projets scientifiques commandités par l'EFSA.
  • Les services publics d’information des États membres et les experts en communication  travaillent en coopération avec l'EFSA pour diffuser les résultats des évaluations de l'EFSA, promouvoir la participation et attirer des experts scientifiques. Ces réseaux se révèlent particulièrement cruciaux en cas d'urgence alimentaire.

Forum consultatif: autorités nationales de sécurité des aliments 

  • Le forum consultatif de l'EFSA fait le lien entre l’EFSA et les autorités nationales de sécurité des aliments dans les 28 États membres de l’UE, plus l’Islande et la Norvège. Chaque autorité nationale est responsable de l'évaluation des risques associés à la chaîne alimentaire au niveau national, même si les rôles exacts peuvent varier selon les pays.
  • Des observateurs représentant la Suisse et les pays candidats à l'UE participent également aux réunions du forum consultatif.
  • Le forum consultatif permet à l’EFSA et aux États membres d’unir leurs efforts pour travailler ensemble sur des questions d’évaluation et de communication sur les risques en Europe. Les membres utilisent aussi ce forum pour conseiller l’EFSA sur certaines questions scientifiques, sur son programme et ses priorités de travail, ainsi que pour identifier les risques émergents aussitôt que possible. Les membres participants peuvent partager leurs informations scientifiques et leurs ressources, et ils ont en outre l’opportunité de coordonner les programmes de travail respectifs entre eux ou avec l'EFSA. La collaboration se déploie principalement pour:
    • échanger des données scientifiques;
    • coordonner les activités et les messages en matière de communication sur les risques;
    • traiter les questions prêtant à controverse et les divergences d’opinion ;
    • coordonner les activités et éviter la duplication des travaux.
« Déclaration d'intention » du Forum consultatif 
BG, CS, DA, NL, EN, ET, FI, FR, DE, EL, HU, GA, IT, LV, LT, MT, NO, PL, PT, RO, SK, SL, ES, SV
  • Le groupe de travail sur la communication est un réseau du Forum consultatif. Les services de communication des agences nationales de sécurité des aliments et l'EFSA travaillent ensemble pour partager les meilleures pratiques en matière de communication sur les risques associés à la chaîne alimentaire et promouvoir la cohérence des messages à travers l'UE. Le groupe de travail joue un rôle particulièrement important en cas d'urgence liés à l'alimentation, en coordonnant l'échange d'informations entre les États membres dans le but d’harmoniser les messages à destination des consommateurs et des personnes affectées.

Points de contact : interfaces de l’UE en matière de sécurité des aliments

Les points de contact servent d’interface entre l’EFSA et les autorités nationales de sécurité des aliments, les instituts de recherche, les consommateurs et d'autres parties prenantes.

  • Le réseau des points de contact est composé de membres issus des 28 Etats membres de l'UE, plus l’Islande et la Norvège, ainsi que d’observateurs représentant la Suisse et les pays candidats à l’UE.
  • Les points de contact permettent d'améliorer significativement la coopération scientifique et les activités en réseau entre et parmi les États membres, et avec l'EFSA en :
    • contribuant à l'échange d'informations et d’experts scientifiques
    • offrant des conseils sur des activités et des projets susceptibles de faire l’objet d'une coopération scientifique
    • favorisant la formation en évaluation des risques
    • en améliorant la visibilité scientifique et la portée des travaux de l’EFSA dans les États membres.

Réseaux scientifiques

  • L’EFSA coordonne plusieurs réseaux d’organisations nationales désignées au niveau des États membres et possédant une expertise dans des domaines scientifiques spécifiques (par exemple, les risques émergents, la surveillance des résidus de pesticides). Des représentants de la Commission européenne et d'autres organisations, y compris à l'extérieur de l'UE, possédant une expertise spécifique peuvent être invités à rejoindre à un réseau de l'EFSA.
  • Les réseaux facilitent la coopération scientifique en coordonnant les activités, l'échange d'informations, l'élaboration et la mise en œuvre de projets communs ainsi que l'échange d'expertise et de meilleures pratiques.