Dermatose nodulaire contagieuse chez les bovins : du confinement à l'élimination

L'EFSA a évalué les stratégies les plus efficaces pour éliminer la dermatose nodulaire contagieuse à présent que les foyers épidémiques dans le sud-est de l'Europe ont été maîtrisés.

Le rapport publié aujourd'hui fournit des conseils sur la durée idéale des programmes de vaccination pour éliminer la maladie, et se penche sur les probabilités de réapparition de la maladie et sur les méthodes de surveillance.

Les foyers épidémiques de dermatose nodulaire contagieuse dans la région des Balkans ont massivement chuté de 95%, passant de 7483 foyers en 2016 à 385 en 2017. En 2018, aucun foyer épidémique n'a été signalé dans le sud-est de l'Europe mais un foyer a été notifié dans la partie européenne de la Turquie.

Le rapport indique que plus la vaccination est efficace pour protéger les animaux de cette maladie – et plus nombreux les troupeaux vaccinés – plus le programme de vaccination peut être court. Par exemple, si la vaccination est efficace pour 80% des animaux vaccinés, un programme de deux ans couvrant 90% des troupeaux se révèle suffisant.

La probabilité que la dermatose nodulaire contagieuse réapparaisse après un programme de vaccination est principalement liée à l'éventualité d'introduction d'animaux infectés depuis des zones touchées voisines. Parmi les autres facteurs abordés dans le rapport figure la persistance possible du virus chez certains vecteurs (tels que des tiques ou insectes) ou dans l'environnement.

Le rapport donne également une vue d’ensemble des méthodes de surveillance possibles. Celles-ci incluent des mesures permettant la détection précoce de nouveaux cas et la manière de démontrer l'absence de maladie.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu