L'EFSA évalue la sécurité des catéchines dans le thé vert

L'EFSA a évalué la sécurité des catéchines dans le thé vert suite à des préoccupations concernant des effets nocifs possibles sur le foie. L'EFSA a conclu que les catéchines présentes dans le thé vert et d’autres boissons similaires sont généralement sans danger. Cependant, lorsqu'elles sont consommées en tant que complément alimentaire, des doses de catéchines supérieures ou égales à 800 mg/jour pourraient susciter des problèmes de santé.

Le thé vert est largement consommé pour ses bénéfices présumés pour la santé mais de potentiels effets nocifs ont également été signalés dans l'UE et au-delà. L'évaluation par l'EFSA des catéchines du thé vert a été déclenchée par certaines préoccupations exprimées par des pays nordiques suite à des cas signalés de lésions hépatiques potentiellement associées à l'utilisation de produits à base de thé vert.

les catéchines sont des substances naturellement présentes dans le thé vert, parmi lesquelles l'épigallocatéchine gallate (EGCG) est la plus abondante. Dans son évaluation, l'EFSA a examiné les liens possibles entre la consommation d'EGCG dans le thé vert ou les compléments alimentaires à base de thé vert et les dommages au foie.

Aucune inquiétude pour les infusions

En ce qui concerne les infusions de thé vert, les experts de l'EFSA ont conclu qu'il n'existe généralement pas d'indication de lésion hépatique, même dans le cas d’une consommation élevée, et que les rares cas de dommages au foie signalés chez l'homme étaient probablement dus à des réactions rares et imprévisibles. Les experts considèrent donc que les catéchines sont généralement sans danger, qu’elles soient consommées par l’intermédiaire de thé vert infusé à l'eau chaude ou dans des boissons instantanées et prêtes à boire à base de thé vert présentant une teneur en catéchines similaire.

En ce qui concerne les compléments alimentaires, les experts de l'EFSA ont conclu – sur la base d'études réalisées auprès de volontaires sous surveillance médicale – que des doses d'EGCG de 800 mg/jour pourraient être associées à des signes initiaux de lésions hépatiques. Il n'existe pas d’indication de lésion hépatique pour des doses inférieures à 800 mg/jour de compléments à base de thé vert mais, sur la base des données dont ils disposaient, les experts n'ont pas été en mesure d'identifier une dose sans danger.

Les teneurs en catéchines diffèrent

Les compléments alimentaires contenant des catéchines de thé vert fournissent un apport quotidien en EGCG allant de 5 à 1000 mg. Ces compléments alimentaires sont généralement destinés aux adultes. L'apport quotidien moyen en EGCG résultant de la consommation d'infusions traditionnelles de thé vert varie quant à lui de 90 à 300 mg mais peut atteindre jusqu'à 866 mg chez les adultes qui consomment ce type de boisson en grandes quantités.

les catéchines contenues dans les extraits de thé vert utilisés dans les compléments alimentaires peuvent être plus concentrées ou présenter une composition et un mode de consommation différents de ceux des catéchines provenant des infusions de thé vert. Les infusions, par exemple, sont généralement consommées avec de la nourriture et sont réparties tout au long de la journée, tandis que les compléments alimentaires, en particulier ceux qui sont destinés à l'amincissement, sont plus susceptibles d'être consommés à jeun et en une seule dose quotidienne.

Recommandations et prochaines étapes

Pour améliorer la protection des consommateurs, l'EFSA a recommandé que d'autres études sur les effets des catéchines du thé vert soient menées. Les experts ont également proposé un étiquetage plus clair des produits à base de thé vert (en particulier des compléments alimentaires) pour y indiquer la teneur en catéchines et les risques éventuels pour la santé. L'avis de l'EFSA sera transmis à la Commission européenne, qui statuera ensuite sur les mesures de gestion du risque les plus appropriées.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu