Résidus de pesticides dans les aliments : le risque pour les consommateurs reste faible

Les aliments consommés dans l'Union européenne continuent d'être en grande partie exempts de résidus de pesticides ou présentent des taux de résidus qui se situent dans les limites légalement autorisées, comme le montrent les derniers chiffres. Le rapport de surveillance publié par l'EFSA révèle que plus de 97% des échantillons d'aliments collectés dans l'UE en 2015 se situent dans les limites autorisées, avec un peu plus de 53% d'échantillons exempts de résidus quantifiables. Ces chiffres sont similaires à ceux de 2014.

Points clés du rapport

  • En 2015, les pays déclarants ont analysé 84 341 échantillons couvrant 774 pesticides.
  • La majorité des échantillons analysés (69,3 %) provenaient des Etats membres de l'UE, d’Islande et de Norvège ; 25,8 % provenaient de produits importés de pays tiers. L'origine des échantillons restants n'a pas été signalée.
  • 97,2 % des échantillons analysés se situent dans les limites permises par la législation de l’UE. 53,3 % des échantillons testés étaient exempts de résidus quantifiables tandis que 43,9 % contenaient des résidus ne dépassant pas les limites légales.
  • Les limites autorisées ont été dépassées dans 5,6 % des échantillons provenant de pays tiers, chiffre en baisse par rapport aux 6,5 % de 2014.
  • En ce qui concerne les produits issus des pays de l'UE et de l'EEE, les limites autorisées ont été dépassées dans 1,7 % des échantillons, une légère augmentation par rapport à l'année précédente (1,6 %).
  • Parmi les échantillons d'aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge, 96,5 % étaient exempts de résidus ou contenaient des résidus dans les limites autorisées.
  • 99,3 % des aliments bio étaient exempts de résidus ou présentaient des taux se situant dans les limites légales.
  • La majorité des échantillons issus de produits d'origine animale (84,4%) étaient exempts de résidus quantifiables.

The 2015 pesticides residues report at a glance

Use our interactive report to go beyond the headline figures and find out more about the findings from 2015.

Dans le cadre de son rapport annuel, l'EFSA analyse les résultats du programme de contrôle coordonné par l’UE (EUCP), dans lequel les pays déclarants analysent des échantillons de produits alimentaires composant le même « panier de la ménagère ». En 2015, ces produits étaient les bananes, les aubergines, le brocoli, l'huile d'olive vierge, le jus d'orange, les petits pois, les poivrons, le raisin, le blé, le beurre et les œufs.

Ce sont les brocolis qui affichaient les taux de dépassement les plus élevés avec 3,4 % des échantillons, suivi du raisin de table avec 1,7 %. Des dépassements rares ont été observés pour l'huile d'olive, le jus d'orange et les œufs. Aucun dépassement n'a été enregistré pour le beurre.

L'EFSA a également procédé à l’évaluation des risques associés à l’alimentation sur la base de l’EUCP. L'Autorité a conclu que le risque pour les consommateurs était faible, tant pour l’exposition à court terme (aigüe) qu’à long terme (chronique).

Les mêmes produits avaient été analysés en 2012 et le taux de dépassement a légèrement baissé depuis, passant respectivement de 0,9 % à 0,8 % en 2015.

Dans son rapport, l'EFSA propose en outre un certain nombre de recommandations visant à accroître l'efficacité des programmes de contrôle au niveau national et au niveau de l’UE.

Media contacts

Relations Médias EFSA 
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu