Résidus de pesticides dans les aliments: le risque pour les consommateurs reste faible

97 % des échantillons d'aliments prélevés dans l'Union européenne sont exempts de résidus de pesticides ou contiennent des traces qui se situent dans les limites autorisées. Ces conclusions sont tirées du dernier rapport annuel de l'EFSA sur les résidus de pesticides dans les aliments.  Ce rapport passe au crible les résultats de l’analyse effectuée sur près de 83.000 échantillons de denrées alimentaires provenant des 28 États membres de l'UE – y compris, pour la première fois, la Croatie – ainsi que l'Islande et la Norvège.

Jose Tarazona, chef de l’unité « Pesticides » à l’EFSA, a déclaré : « Les taux de conformité élevés observés pour 2014 vont dans le même sens que ceux des années précédentes, ce qui signifie que l'UE continue à protéger les consommateurs en limitant la présence de résidus de pesticides dans les aliments.

« Notre rapport annuel est une entreprise majeure qui se fonde sur les données que nous recevons de la part des États membres. C’est un travail qu’il ne nous serait pas possible de réaliser sans la participation et les compétences de nos partenaires européens, et nous les remercions pour leur contribution. »

Résultats clés

  • 97% des échantillons analysés se situaient dans les limites légales.
  • Parmi ceux-ci, 53,6% étaient exempts de résidus quantifiables et 43,4% contenaient des résidus se situant dans les limites de concentration permises.
  • Parmi les échantillons provenant de pays de l'UE/EEE, 1,6% contenaient des résidus dépassant les limites autorisées ; le chiffre correspondant pour les échantillons en provenance des pays tiers était de 6,5%.
  • Aucun résidu quantifiable n'a été identifié dans 91,8% des échantillons d'aliments pour bébés.
  • 98,8% des produits biologiques étaient soit exempts de résidus ou contenaient des résidus dans les limites autorisées.
  • L'EFSA a exploité les données de ce rapport pour déterminer si l'exposition alimentaire actuelle des consommateurs aux résidus de pesticides présentait un risque pour la santé des Européens à long terme (risque chronique) ou à court terme (risque aigu). Dans les deux cas, l'Autorité a conclu qu'il est peu probable que l'exposition effective des consommateurs constitue une menace pour la santé humaine.

Le Dr Tarazona a ajouté : « Nous nous efforçons continuellement d'améliorer ce rapport annuel ; cette année, par exemple, grâce aux efforts déployés par les États membres, nous avons amélioré de manière significative l'harmonisation et l’intégration des données soumises à l'EFSA. »

Le rapport de cette année contient également des suggestions qui, selon nous, pourraient contribuer à accroître l’efficacité des programmes de contrôle . » 

How Europe Monitors Pesticide Residues In Food

Quoi de neuf ?

Dans son rapport 2014, l'EFSA a fait un certain nombre de changements en réponse à des  demandes et commentaires recueillis auprès des parties prenantes. Le rapport inclut par exemple à présent plus de détails sur les produits biologiques et les aliments pour bébés, une section spécifique sur le glyphosate, et davantage de comparaisons avec les résultats des années précédentes.

Recommandations

L'EFSA a formulé un certain nombre de propositions dans le but de renforcer l'efficacité de la surveillance des pesticides dans l'UE. Celles-ci incluent notamment :

  • Étendre la portée du programme de surveillance à des produits alimentaires tels que les petits fruits, les baies et le thé, fréquemment identifiés comme contenant des résidus.
  • Réduire l'analyse sur les produits d'origine animale et déplacer l'accent sur la surveillance des aliments pour animaux, par exemple le soja, le colza ou encore l'orge.
  • Inclure une analyse obligatoire sur le glyphosate dans les cultures mentionnées ci-dessus.
  • Inclure le miel dans le « panier » des échantillons afin d'améliorer notre compréhension de l'exposition des abeilles et obtenir ainsi des informations qui permettront d’étayer la révision éventuelle des limites autorisées de résidus dans le miel.
  • Améliorer la communication des changements apportés aux niveaux de résidus autorisés aux opérateurs qui importent des aliments depuis l'extérieur de l'UE.

Ressources

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu