L’EFSA achève l’évaluation de 442 allégations de santé fonctionnelles génériques supplémentaires

Nouvelle
8 avril 2011

Le groupe scientifique NDA[1] de l’EFSA a publié les résultats de l’évaluation d’une quatrième série d’allégations de santé fonctionnelles génériques[2] proposées pour une utilisation sur les produits alimentaires. Les 442 allégations évaluées portent sur des liens avec la santé dans des domaines tels que: la protection contre des lésions oxydatives sur les cellules de l’organisme, la contribution à la fonction cognitive ou intestinale et le maintien de taux de cholestérol normaux dans le sang. Ces avis permettront d’instruire les futures décisions que prendront la Commission européenne et les États membres de l’UE, à qui incombe la responsabilité d’autoriser ces allégations. L’EFSA finalisera l’évaluation des 600 allégations de santé fonctionnelles génériques restantes au mois de juin 2011.

Le Dr Juliane Kleiner, chef de l’unité NDA de l’EFSA, a déclaré : « les experts du groupe scientifique ont achevé l’évaluation d’environ 80% des allégations de santé fonctionnelles génériques, à l’exception des allégations dites “botaniques”, et ils s’engagent à finaliser les allégations restantes dans le délai convenu».

Les allégations ayant donné lieu à un avis favorable concernent: la relation entre les noix et l’amélioration du fonctionnement des vaisseaux sanguins; les effets antioxidants des polyphénols présents dans l’huile d’olive sur le cholestérol LDL; et la relation entre, d’une part, la caféine et la vigilance, et, d’autre part, la caféine et une endurance physique accrue. Les experts concluent également qu’un certain nombre d’allégations fondées sur le remplacement de certains nutriments ont été étayées par suffisamment de preuves scientifiques, notamment: le remplacement de l’amidon digestible par de l’amidon résistant pour réduire l’augmentation des taux de glucose dans le sang après les repas; le remplacement d’acide gras saturés par des acides gras mono- et polyinsaturés afin de maintenir des taux de cholestérol normaux dans le sang; de même que le rôle d’une gamme de substituts du sucre (par ex. le xylitol ou le sorbitol) dans le maintien de la minéralisation des dents ou la réduction de l’augmentation des taux de glucose dans le sang après les repas.

Comme pour les évaluations antérieures réalisées par l’EFSA, bon nombre des avis défavorables rendus dans cette série étaient liés à la qualité insuffisante des informations fournies à l’EFSA. Les informations manquantes concernaient par exemple: l’incapacité à identifier la substance spécifique sur laquelle repose l’allégation; le manque d’éléments probants permettant d'établir que l'effet allégué est effectivement bénéfique pour le maintien ou l'amélioration des fonctions de l’organisme; ou le manque de précision concernant l’allégation de santé revendiquée. Par ailleurs, certaines allégations n’entraient pas dans le champ d’application du cadre juridique actuel.

L’EFSA et ses experts scientifiques poursuivent leur dialogue avec les parties intéressées afin d'expliquer plus avant leur travail et fournir aux demandeurs d’autorisation un document d’orientation complémentaire sur la préparation des demandes d’autorisation. À la suite des consultations réalisées en 2010, l’EFSA lancera dans le courant de ce mois trois nouvelles consultations en ligne sur les orientations relatives aux allégations de santé dans les domaines suivants: 1) santé buccale, articulaire et osseuse 2) lésions oxydatives et santé cardiovasculaire, et 3) satiété, contrôle du poids et concentrations de glucose dans le sang.


Notes aux éditeurs:

Il a été demandé à l’EFSA de finaliser, d’ici la fin du mois de juin 2011, l’évaluation de toutes les allégations de santé fonctionnelles génériques (une liste de 4 637 allégations) présentées au titre de l'article 13 du règlement relatif aux allégations de santé, à l’exclusion des allégations dites «botaniques», actuellement en suspens à la demande de la Commission européenne.

Chronologie des publications relatives aux évaluations réalisées par l'EFSA dans ce domaine à ce jour:

  • 1er octobre 2009 : 521 allégations de santé traitées dans 94 avis
  • 25 février 2010 : 416 allégations de santé traitées dans 31 avis
  • 19 octobre 2010 : 808 allégations de santé traitées dans 75 avis

Pour les questions provenant des médias, veuillez contacter le service:
Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu


[1] NDA - Groupe scientifique sur les produits diététiques, la nutrition et les allergies.
[2] Les allégations fonctionnelles génériques définies à l’article 13, paragraphe 1, du règlement (CE) n° 1924/2006 concernant les allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires comprennent: le rôle d'un nutriment/substance dans la croissance, le développement et les fonctions de l'organisme; les fonctions psychologiques et comportementales; l'amaigrissement, le contrôle du poids, la réduction de la sensation de faim, l'accentuation de la sensation de satiété ou la réduction de la valeur énergétique du régime alimentaire. Ces allégations n’incluent pas celles se rapportant au développement ou à la santé infantiles ni à la réduction du risque de maladie. La liste des 4 637 allégations a été soumise à l’EFSA par la Commission européenne entre juillet 2008 et mars 2010.