L’EFSA délivrera son analyse préliminaire de l’étude relative au maïs GM et à l’herbicide la semaine prochaine

Nouvelle
26 septembre 2012

La semaine prochaine, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) délivrera l’examen préliminaire qu’elle réalise sur une nouvelle étude faisant état de préoccupations au sujet de la toxicité potentielle d’un herbicide contenant du glyphosate et du maïs GM NK603 résistant au glyphosate.

Une task-force multidisciplinaire mise en place par l’Autorité analysera l’article de Séralini et al et publiera une analyse scientifique initiale qui constituera la première étape d’un processus qui se déroulera en deux stades.

Si les informations disponibles dans l’étude sont lacunaires, l’EFSA contactera les auteurs en les invitant à fournir davantage de détails sur la méthodologie utilisée dans cette étude sur deux ans.

Ces informations permettraient d’aboutir à une analyse plus complète que l’EFSA publiera dans les semaines à venir et qui constituera la deuxième étape de son évaluation.

Tout au long de ce processus, l’Autorité travaillera en étroite coopération avec les agences de sécurité des aliments dans les États membres. La question sera également abordée avec les représentants nationaux qui assistent cette semaine à  la réunion du Forum consultatif de l’Autorité.

Un groupe composé de scientifiques de l’EFSA issus des unités GMO, pesticides et évaluation scientifique analysent actuellement l’étude et ils pourraient, le cas échéant, faire appel à des compétences externes complémentaires. Ces travaux répondent à une demande  d’avis scientifique déposée par  la Commission européenne à la suite de la publication de l’étude de Séralini et al dans la revue Food and Chemical Toxicology  le 19 septembre 2012.

L’EFSA a été invitée à prendre en considération la pertinence des résultats de cette étude dans le cadre de son mandat qui couvre également le suivi des évolutions scientifiques en relation avec ses travaux.