L’EFSA évalue les risques associés à Salmonella et au norovirus dans les légumes feuilles

Les précipitations, l’utilisation d’eau contaminée pour l’irrigation ou l’utilisation d’équipement contaminé figurent parmi les facteurs qui engendrent la contamination des légumes feuilles par Salmonella et par le norovirus. Ce sont quelques-unes des conclusions de l’avis récent de l’EFSA sur les facteurs de risque qui contribuent à la contamination des légumes feuilles à différentes étapes de la chaîne alimentaire. Le groupe BIOHAZ a recommandé que les producteurs appliquent les bonnes pratiques en matière d’agriculture, d’hygiène et de fabrication afin de réduire la contamination. Le groupe scientifique a aussi proposé des critères microbiologiques spécifiques au stade de la production primaire.