Coronavirus : aucune preuve que les aliments constituent une source ou une voie de transmission

L'EFSA suit de près la situation relative à l’épidémie de coronavirus (COVID-19) qui affecte un grand nombre de pays à travers le monde. Il n'existe actuellement aucune preuve que les aliments constituent une source ou une voie de transmission probable du virus.

Marta Hugas, responsable scientifique à l'EFSA, explique : « L'expérience que nous avons des épidémies précédentes dues à des coronavirus apparentés, tels que le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère (SARS-CoV) ou le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), montre que la transmission via la consommation d'aliments n'a pas eu lieu. Pour l'instant, rien n'indique que ce coronavirus soit différent à cet égard ».

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a déclaré que, bien que des animaux en Chine soient la source probable de l'infection initiale, le virus se transmet à présent d'une personne à l'autre – principalement par l'intermédiaire des gouttelettes respiratoires lorsque les gens éternuent, toussent ou expirent. Des informations supplémentaires sur le coronavirus et les denrées alimentaires sont disponibles sur les FAQ publiées par le BfR, l'organisme allemand d'évaluation des risques.

Les scientifiques et les autorités du monde entier surveillent la propagation du virus et aucune transmission par l’intermédiaire de denrées alimentaires n'a été signalée. Pour cette raison, l'EFSA n'est actuellement pas impliquée dans la réponse aux foyers épidémiques de COVID-19. Toutefois, nous surveillons la littérature scientifique dans ce domaine pour identifier toute information nouvelle ou pertinente à ce sujet.

En ce qui concerne la sécurité des aliments, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié des recommandations préventives, notamment des conseils sur les bonnes pratiques d'hygiène à respecter lors de la manipulation et de la préparation des aliments, comme bien se laver les mains, cuire suffisamment la viande et éviter les risques de contamination croisée entre les aliments cuits et non cuits. De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’OMS.

Réduire les risques de contagion – Mesures en place au siège de l'EFSA

L'EFSA est basée à Parme, dans le nord de l'Italie, l'une des régions actuellement soumises à des restrictions d'urgence sur les déplacements imposées par le gouvernement italien. Depuis la dernière semaine de février, nous avons adopté une série de mesures conformes aux conseils des autorités italiennes.

Nous avons introduit le travail à distance pour la plupart de notre personnel et instauré un système de téléréunions avec nos experts et nos partenaires, tandis que les événements publics, les déplacements du personnel et les visites dans les locaux de l'EFSA ont été suspendues jusqu'au 8 avril au moins. Ces mesures sont constamment actualisées à la lumière des nouvelles informations disponibles.

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) met à jour en permanence les informations sur l’épidémie ainsi que les évaluations des risques utilisées par les États membres de l'UE et la Commission européenne dans leurs activités d'intervention. L’Organisation mondiale de la santé coordonne quant à elle les efforts au niveau mondial.

Vous pourrez également trouver davantage d'informations sur le site de la Commission européenne.

Contacter l’EFSA
Si vous êtes journaliste/représentant médias, veuillez contacter le service relations médias de l’EFSA. Dans le cas contraire, veuillez contacter le service Ask EFSA.

Contact presse

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu

Autres types de requêtes

Service Ask EFSA