Substances de décontamination

Les substances de décontamination sont des substances qu’on applique sur les aliments d'origine animale destinés à la consommation humaine, de façon à éliminer les micro-organismes susceptibles de provoquer des maladies, tels que Salmonella ou Campylobacter, de leur surface. Ces substances peuvent être des substances chimiques, mais aussi des agents biologiques tels que les bactériophages par exemple (virus qui infectent les bactéries).

La Commission européenne a invité l'EFSA à formuler des avis scientifiques sur l'innocuité et l'efficacité de plusieurs substances, en particulier les substances destinées à être utilisées sur les carcasses de volailles et de bovins. Celles-ci comprennent l'acide lactique et l’acide peroxyacétique.

Mars 2010 L’EFSA publie un document d’orientation mis à jour établissant les exigences administratives, techniques et scientifiques qui doivent être respectées dans une demande d'autorisation portant sur une substance destinée à éliminer la contamination de surface des aliments d'origine animale. Ce document constitue la mise à jour d’un document publié en 2006.

L'EFSA fournit des avis scientifiques aux gestionnaires des risques de l'UE sur la sécurité et l'efficacité des substances de décontamination.

Ce sont la Commission européenne et les États membres de l’UE qui autorisent ou non ces substances, en se fondant sur les avis scientifiques de l'EFSA.

En vertu de la législation de l'UE, les fabricants de produits alimentaires doivent respecter les bonnes pratiques d'hygiène et les mesures de contrôle des dangers à chaque étape de la chaîne alimentaire pour protéger les consommateurs contre tout risque sanitaire potentiel.

Les substances de décontamination peuvent être utilisées uniquement en complément à un programme intégré de contrôle qui couvre l’ensemble de la chaîne alimentaire.

L'acide lactique (utilisé pour la viande bovine) est la seule substance de décontamination actuellement autorisée par la législation de l'UE.