L’EFSA publie son rapport sur la résistance aux antimicrobiens dans les bactéries zoonotiques pour la période 2004-2007

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un rapport qui indique que le phénomène de résistance aux antimicrobiens se produit chez les bactéries zoonotiques les plus communes provenant des animaux et des aliments en UE, telles que Salmonella et Campylobacter. Les bactéries zoonotiques qui sont résistantes aux antimicrobiens constituent une source d’inquiétude car elles pourraient compromettre le traitement efficace des maladies chez les humains.

On a observé qu’une résistance à des antibiotiques tels que l’ampicilline, les sulfamides et la tétracycline se manifestait communément parmi les bactéries zoonotiques testées. En outre, plusieurs États membres ont signalé une résistance aux fluoroquinolones, aux macrolides ou aux céphalosporines de troisième génération, qui sont des antibiotiques importants dans le traitement des maladies humaines. En particulier, de hauts niveaux de résistance aux fluoroquinolones ont été observés pour Salmonella chez les poulets et Campylobacter chez les poulets, les porcs et les bovins, ainsi que dans la chair des poulets destinés à la consommation.

Sur la période couvrant 2004 à 2007, 26 États membres ont communiqué leurs données à l’unité Zoonoses de l’EFSA pour qu’elle puisse élaborer ce rapport qui est la troisième et dernière partie du « Rapport de synthèse communautaire annuel de l’EFSA sur les tendances et les sources des zoonoses et des agents zoonotiques dans l’Union européenne en 2007 ». Les deux premières parties de ce rapport couvraient les agents zoonotiques et les épidémies d’origine alimentaire au sein de l’UE.

Travail antérieur de l'EFSA à ce sujet:

Media contacts

Relations Médias EFSA 
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu