Évaluation rapide et conjointe par l’ECDC et l’EFSA du foyer épidémique transnational d’infection à la bactérie Escherichia coli productrice de Shiga-toxine associée au syndrome hémolytique et urémique en Roumanie et en Italie.

Un   foyer épidémique d’Escherichia coli productrice de Shiga-toxine (STEC) associé à un syndrome hémolytique et urémique (SHU) affectant principalement de jeunes enfants a été signalé en février et en mars en Roumanie. L'Italie a signalé un cas de SHU présentant un lien épidémiologique avec la Roumanie le 21 mars 2016. En tout, 25 cas ont été identifiés comme étant associés à ce foyer épidémique survenu dans plusieurs pays, dont 19 ont développé un SHU, parmi lesquels 3 sont décédés.

Les informations recueillies auprès des patients pointent vers une exploitation de transformation du lait en Roumanie comme source possible de l’infection. Plusieurs souches de STEC  ont été identifiées à ce jour, et il est possible que des sources différentes de contamination aient contribué à l’éclosion de ce foyer épidémique.

Le rappel des produits alimentaires suspectés a été entrepris par les autorités de sécurité alimentaire en Roumanie, en Italie et par d'autres pays qui ont importé des aliments suspects. Toutefois, les produits potentiellement contaminés pourraient encore être présents chez les consommateurs. Puisque la source précise de la contamination n'a pas encore été identifiée, des cas éventuellement liés à ce foyer épidémique sont susceptibles de se présenter en Roumanie et dans les pays de l'UE où les produits alimentaires impliqués ont été distribués.

Afin de minimiser la propagation ultérieure de l'infection et d'enquêter sans délai sur d'éventuels nouveaux cas, l'ECDC et l'EFSA recommandent aux États membres de l'UE d’envisager de renforcer la surveillance des cas de SHU et de STEC. En outre, si de nouveaux cas potentiellement liés à ce foyer épidémique étaient identifiés, ils devraient être signalés au système d'information et de renseignement sur les épidémies pour les maladies d'origine alimentaire et hydrique (EPIS-FWD).

L'enquête sur la dimension européenne de ce foyer épidémique d'origine alimentaire survenu dans plusieurs pays a démontré la valeur ajoutée de la collaboration déployée entre les autorités roumaine et italienne de sécurité alimentaire et de santé publique, ainsi qu’entre l'ECDC et l'EFSA pour permettre une évaluation des risques rapide et une réponse appropriée à ce problème.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu