Risques liés au fipronil pour les abeilles : appel de données

L’EFSA invite les autorités nationales, les instituts de recherche, le secteur de l’industrie et les autres parties intéressées à soumettre toute nouvelle information disponible sur les risques pour les abeilles associés à l’insecticide fipronil.

Cet appel de données a été demandé par la Commission européenne qui, en 2013, avait imposé des restrictions sur l'utilisation du fipronil. En particulier, son utilisation en tant que traitement de semences a été interdite, excepté sur les graines semées en serre et sur les graines de poireaux, d’oignons, d’échalotes et de légumes de la famille des brassicacées semées en plein champ et récoltées avant la floraison.

Ces nouvelles mesures avaient été prises à la suite d’une évaluation de l'EFSA portant sur les risques pour les abeilles liés au fipronil.

Lorsqu’elle avait imposé ces restrictions, la Commission avait déclaré qu’elle lancerait, dans un délai de deux ans, un examen de toute nouvelle information scientifique disponible. Cet appel de données constitue la première étape de ce processus. Les parties intéressées sont invitées à soumettre:

  • Des données issues la littérature, y compris la littérature grise, ainsi que des données provenant d'autres activités de recherche pertinentes;
  • Des rapports d'étude – études de toxicité aiguës en laboratoire, études de toxicité chronique, données sur les résidus, études sur le terrain – réalisées spécifiquement dans le but d’évaluer les risques pour les abeilles liés au fipronil et qui n’avaient pas fait l’objet d’un examen lors de l'évaluation précédente réalisée par l'EFSA;
  • Les évaluations et/ou données de surveillance nationales n’ayant pas fait l’objet d’un examen lors de l’évaluation précédente.

Ces informations doivent parvenir à l’Autorité pour le 15 janvier 2016 au plus tard. Suite à la réception d'un mandat distinct de la Commission européenne, l'EFSA étudiera ces informations et formulera ses conclusions dans une évaluation des risques actualisée.

L’EFSA rassemble aussi actuellement de nouvelles informations concernant les risques pour les abeilles liés aux pesticides néonicotinoïdes clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame. Cet appel de données, ouvert jusqu'au 30 septembre 2015, s’inscrit dans le cadre du suivi par la Commission européenne des restrictions imposées sur ces trois substances en 2013.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu