L’EFSA planifie ses priorités pour 2015 et au-delà

L'EFSA a déployé un vaste programme d’activités scientifiques et institutionnelles et d’activités de communication en 2015. Les principaux jalons de cette année seront l'adoption d'environ 400 productions scientifiques, le renouvellement de huit des groupes scientifiques de l'Autorité et de son comité scientifique mais aussi l’organisation de la deuxième conférence scientifique de l'EFSA à Milan (dans le cadre de la contribution de l'UE à l'EXPO 2015).

EFSA lancera également un certain nombre de projets de transformation ambitieux portant sur la gestion de l'expertise, le traitement des données et de l'information, le développement de nouvelles approches méthodologique et l'initiative sur l’ouverture des travaux d'évaluation des risques. La poursuite de la coopération avec les partenaires et les parties prenantes sera essentielle à la réussite de ces projets et d'autres projets à l’agenda de l'EFSA pour les prochains mois.

Parmi les nombreux travaux scientifiques majeurs qui seront réalisés, citons les avis sur l'acrylamide et la caféine, la révision des annexes du règlement de l’UE  sur les agents pathogènes des végétaux  et le lancement d'un projet multidisciplinaire sur l'évaluation des risques associés aux facteurs de stress chez les abeilles. En plus des rapports annuels sur la surveillance des données –zoonoses, épidémies d'origine alimentaire, résistance aux antimicrobiens et résidus de pesticides – un nouveau rapport sur les substances chimiques dans les aliments sera publié.

Le programme de travail annuel fait partie intégrante du document unique de programmation de l'EFSA pour 2015-2017, qui planifie les priorités de l'Autorité pour les années à venir.

Bernhard Url, directeur exécutif de l'EFSA, a déclaré: « Cette année sera à nouveau une année chargée pour l'EFSA. Ce document explique comment nous travaillerons pour que notre expertise, nos méthodes et les données que nous fournissons continuent à servir les besoins de l'Union européenne et de ses 500 millions de citoyens, et comment nous maintiendrons  l'EFSA à la pointe de l'évaluation scientifique des risques liés à l’alimentation.

« En plus d'assurer la poursuite de l'excellence de nos activités scientifiques fondamentales, nous voulons ouvrir davantage nos travaux à un examen plus large et à plus d’engagement. Nous voulons créer des synergies durables dans le système européen de sécurité des aliments de façon à faire le meilleur usage des ressources dont nous disposons et permettre à tous les membres de la communauté européenne d'évaluation des risques de partager l’expertise et l'information.

Tout cela serait vain si le travail de l'EFSA n’était pas considéré comme digne de confiance, et cela ne se produira que si tous les éléments de notre stratégie pluriannuelle sont en place: une science objective et de haute qualité, une coopération significative, une évaluation des risques transparente et une communication claire. »