EU Menu: attribution des contrats et mise à jour des lignes directrices

Neuf enquêtes alimentaires supplémentaires au niveau national seront financées par l’EFSA dans le cadre de son projet de collecte des données EU Menu. Suite aux résultats du récent appel d’offres, quatorze pays participent à présent à ce projet.

Six pays – l’Autriche, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Roumanie et la Slovénie – ont obtenu des contrats dans le cycle actuel d’appel d’offres, finalisé ce mois-ci. La Roumanie et l’Autriche ont obtenu des contrats pour collecter des données sur la consommation des adultes, la Grèce sur la consommation des enfants, et la Slovénie, la Hongrie et l’Italie ont obtenu des contrats relatifs aux adultes et aux enfants.

L'objectif du projet EU Menu est d'établir une base de données sur la consommation alimentaire européenne  qui recueille des informations au moyen de méthodes et d'outils harmonisés. La disponibilité de données détaillées, susceptibles de faire l’objet de comparaisons significatives permettra aux évaluateurs des risques de calculer plus précisément la probabilité d'une exposition à des substances dangereuses dans les aliments à travers les pays et régions de l'UE.

Les participants à ce projet collectent des données en utilisant une méthodologie harmonisée développée par l'EFSA.  Les lignes directrices relatives à cette méthodologie ont maintenant été mises à jour suite à l'analyse des résultats des programmes pilotes EU Menu et des projets méthodologiques connexes. Les lignes directrices actualisées –  qui comprennent des informations supplémentaires sur des questions telles que l'organisation et la planification des enquêtes, les méthodes d'échantillonnage, les meilleures pratiques en matière de recrutement et de compte-rendus  – ont été approuvées le mois dernier,  lors de la réunion annuelle du Réseau de l'EFSA sur les données relatives à la consommation alimentaire.

Le Dr Liisa Valsta, qui dirige le projet EU Menu  depuis cinq ans, a déclaré: « La nouvelle série de contrats et la mise à jour des lignes directrices représentent deux grands pas en avant pour ce projet. La mise en place d'une base de données paneuropéenne et harmonisée sur la consommation alimentaire est un objectif de longue date de l'EFSA et, chaque année, nous nous rapprochons un peu plus de la réalisation de notre ambition.

«  Il est particulièrement gratifiant de constater que de plus en plus, les États membres sont conscients de l'importance du projet EU Menu et qu’ils nous rejoignent dans cet objectif. Nous constatons également  que beaucoup plus d'attention est accordée aux détails et  nous observons une qualité généralement plus élevée dans les dossiers d’offres, ce qui suggère que les efforts significatifs que nous avons déployés pour expliquer  le processus porte ses fruits ».

Le projet EU Menu est le jalon le plus récent d’un processus qui a été initié par le Comité scientifique de l'EFSA en 2005. En 2007, l'EFSA a commencé par recueillir des données issues de diverses enquêtes alimentaires menées dans les États membres pour  les inclure dans une première base de données concise sur la  consommation alimentaire européenne. Elle a été suivie par une base de données  globale sur  la consommation alimentaire en Europe (Comprehensive European Food Consumption Database), qui fournit des informations plus complètes et plus détaillées pour une majorité de pays de l'UE et pour des catégories d'aliments affinées et des groupes de population spécifiques.

Le projet EU Menu vise à renforcer la qualité et l'harmonisation des données, en couvrant tous les groupes d'âge, de trois mois à 74 ans. Chaque année, l’EFSA attribue un certain nombre de contrats pour la collecte de données dans le cadre de ce projet.