L’EFSA actualise les conseils concernant les préparations pour nourrissons et les préparations de suite

L’EFSA a émis des recommandations sur les niveaux d’apport énergétiques, de macronutriments et de micronutriments dans les préparations pour nourrissons et les préparations de suite. Les recommandations sont incluses dans un avis scientifique portant sur la composition essentielle des préparations pour nourrissons et des préparations de suite, qui revoit les conseils donnés par le Comité scientifique de l’alimentation humaine en 2003 à la lumière d’éléments plus récents. Il fait suite à un avis de l’EFSA publié en 2013 sur les besoins nutritionnels et les apports alimentaires des nourrissons et des enfants en bas âge dans l’Union européenne.

Les conseils formulés par le groupe scientifique de l’EFSA sur les produits diététiques, la nutrition et les allergies reposent sur le principe selon lequel les préparations doivent être sûres et adaptées aux besoins nutritionnels ainsi qu’à la croissance et au développement des nourrissons.

Le groupe recommande un apport énergétique de 60 kcal minimum et 70 kcal maximum pour 100 ml de préparation pour les nourrissons jusqu’à un an. Pour les macronutriments, les recommandations sont les suivantes :

 
Quantités proposées de macronutriments dans les PPN et dans les PDS (g/100 kcal)
PPN et PDS à base de
  Protéines de lait PSI Protéines hydrolysées
  min max min max min max
Protéines 1,8 2,5 2,25 2,8 2,8
Matières grasses 4,4 6,0 4,4 6,0 4,4 6,0
Glucides 9 14 9 14 9 14

Légende : PPN = préparations pour nourrissons. PDS = préparations de suite. PSI = protéines de soja isolées.

Les quantités de matières grasses et de glucides proposées ne diffèrent pas significativement de celles indiquées dans les réglementations actuelles. Cependant, le groupe scientifique propose que la quantité maximale de protéines soit réduite de 3 g/100 kcal dans les préparations pour nourrissons et de 3,5 g/100 kcal dans les préparations de suite à 2,5 g/100 kcal dans les préparations (pour nourrissons et de suite) à base de protéines du lait, et à 2,8 g/100 kcal dans les préparations (pour nourrissons et de suite) contenant des protéines de soja isolées ou des protéines hydrolysées. Ce changement a été apporté parce que les experts ont estimé qu’il n’y avait pas d’éléments prouvant que l’incorporation de quantités aussi élevées de protéines soit nécessaire sur le plan physiologique, et parce que les quantités de protéines incorporées actuellement sont bien supérieures aux besoins effectifs.

En ce qui concerne les micronutriments, le groupe a proposé des niveaux minimum. Il insiste sur le fait que ceux-ci couvrent les besoins nutritionnels chez pratiquement tous les nourrissons en bonne santé nés à terme et que, du point de vue nutritionnel, il n’est pas nécessaire d’en incorporer des quantités supérieures dans les préparations. 

Autres résultats clés de l’avis :

  • Le lait de vache, le lait de chèvre et les protéines de soja isolées sont des sources de protéines sûres et adaptées à une utilisation dans les préparations pour nourrissons et les préparations de suite contenant des protéines intactes. L’innocuité et l’adéquation d’autres sources de protéines ou de nouvelles technologies de fabrication doivent être évaluées cliniquement avant leur utilisation.
  • L’innocuité et l’adéquation de chaque préparation pour nourrissons et préparation de suite contenant des hydrolysats de protéines doivent également faire l’objet d’une évaluation clinique dans la population cible avant toute utilisation.
  • Il n’est pas nécessaire d’ajouter de l’acide arachidonique, de l’acide eicosapentaénoïque, des oligosaccharides non digestibles, des « probiotiques » ou des « synbiotiques », du chrome, du fluorure, de la taurine ou des nucléotides dans les préparations pour nourrissons et les préparations de suite.
  • Scientific Opinion on the essential composition of infant and follow-on formulae  
Media contacts

Relations Médias EFSA 
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu