Hépatite A : l’EFSA et l’ECDC mettent à jour leur évaluation rapide du foyer d’infection

Plus de 1300 cas d’hépatite A ont été signalés dans onze États membres depuis janvier 2013, avec 240 cas confirmés associés au foyer actuel.

Initialement, le foyer d’infection avait été associé à des personnes ayant voyagé en Italie. Cependant, sept États membres – l’Allemagne, la France, l’Irlande, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume Uni et la Suède – ont signalé des cas d’infection chez des personnes qui ne s’étaient pas rendues en Italie.

Des enquêtes préliminaires avaient identifié des baies congelées en tant que source probable du foyer d’infection. D’autres hypothèses ont à présent été prises en compte, telles qu’une contamination croisée dans l’environnement de production des aliments ou le fait que la souche de l’infection se soit déjà propagée sans avoir été détectée jusque là.

L’EFSA mène une enquête pour retracer l’origine du foyer, avec l’aide des États membres affectés, du Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, de la Commission européenne ainsi que de l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR).