L’EFSA reçoit les commentaires des parties intéressées sur la méthodologie des groupes d’évaluation des risques cumulés

Les parties prenantes ont fait part de leurs commentaires sur la nouvelle approche de l'EFSA en matière de regroupement des pesticides, une méthodologie qui ouvre la voie à la mise en œuvre de l’évaluation des risques cumulés associés à ces substances. La participation des parties prenantes joue un rôle important dans le développement des travaux scientifiques de l'EFSA. L'Autorité est heureuse de présenter les réponses reçues à la suite de la récente consultation publique concernant ses travaux portant sur les groupes d'évaluation des risques cumulés des pesticides. L'avis identifie les pesticides qui seront inclus dans des groupes évalués conjointement, sur la base de leurs propriétés toxicologiques dans un organe ou un système organique spécifique.

La consultation publique a duré dix semaines et avait été lancée en juillet 2013 pour coïncider avec la publication de l’avis scientifique sur les groupes d’évaluation des risques cumulés, adopté par le groupe scientifique de l'EFSA sur les produits phytopharmaceutiques et leurs résidus (PPR). L'EFSA a reçu 69 commentaires provenant d'un large éventail de parties prenantes : instituts de recherche, organes européens d’évaluation des risques, organismes scientifiques internationaux et représentants du secteur de l'industrie. Les parties intéressées avaient été invitées à faire part de leurs commentaires sur deux aspects en particulier: pour affiner la façon dont la méthodologie est appliquée en pratique d’une part, et pour contribuer à établir d'autres groupes d'évaluation des risques cumulés d’autre part. (Dans un premier temps, l'avis de l'EFSA avait défini des groupes d’évaluation pour la thyroïde et le système nerveux central uniquement.)

Luc Mohimont, chef adjoint de l'unité « Pesticides » de l'EFSA, a déclaré: « L'EFSA accorde beaucoup d’importance aux commentaires reçus des parties prenantes. Nous avons soigneusement analysé tous les commentaires reçus et répondu à chacun d’eux. Lorsque c’est approprié, l'EFSA tiendra compte des commentaires lors du développement et de la mise en œuvre de la méthodologie des groupes d’évaluation dans le futur ».

Un large consensus en faveur de la méthodologie de l'EFSA

L’EFSA note un soutien général de la part des parties prenantes en faveur de cette méthodologie et de sa contribution à la mise en œuvre de l'évaluation des risques cumulés associés aux pesticides dans l'UE. Des représentants de l'industrie des pesticides ont cependant contesté la fiabilité scientifique d'une démarche qui conduit à établir de grands groupes d’évaluation. L’EFSA prend note de ces préoccupations, mais elle estime que les lacunes qui existent dans les connaissances scientifiques disponibles actuellement impliquent qu’il est nécessaire d’adopter une approche prudente pour assurer un niveau élevé de protection des consommateurs.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) indique qu’un dialogue entre l'EFSA et ses partenaires internationaux serait utile pour faire progresser l’approche des groupes d’évaluation. L'EFSA accueille favorablement cette proposition et attend avec impatience les échanges avec la communauté scientifique internationale sur cette méthodologie.

Les prochaines étapes des travaux de l'EFSA seront centrées sur la réalisation des évaluations complètes des risques cumulés pour les groupes déjà établis par le groupe PPR et la définition de groupes d’évaluation supplémentaires pour d'autres organes et systèmes organiques.

« Nous avons établi une méthode qui permet d'évaluer la toxicité cumulée des pesticides. C’était une étape cruciale que nous devons maintenant mettre en œuvre », a déclaré M. Mohimont. « Le prochain aspect majeur concerne l’évaluation de l'exposition humaine à de multiples substances chimiques. L’EFSA, aux côtés de la Commission européenne et des États membres, travaille à présent à mettre en œuvre l’évaluation des risques cumulés dans le cadre de la législation sur les résidus de pesticides. Nous travaillons également avec nos partenaires afin de constituer d'autres groupes pour évaluer des pesticides ayant des effets néfastes sur l'œil, le foie, les glandes surrénales et sur les systèmes reproductif et développemental ». 

Réunion des parties prenantes

Dans le cadre de son engagement continu en faveur de l'ouverture et de la transparence, l'EFSA organisera une réunion avec les parties prenantes le 11 février 2014, réunissant près de 100 participants, pour discuter plus en détail de sa méthodologie d’évaluation cumulative. Les inscriptions à cet événement sont désormais clôturées mais les comptes-rendus seront publiés peu de temps après la réunion.

Media contacts

Relations Médias EFSA 
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu