L'EFSA publie une déclaration complémentaire sur le maïs génétiquement modifié 59122

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a révisé son évaluation des risques du maïs génétiquement modifié (GM) 59122, à la suite de l’émergence d'informations supplémentaires révélant des lacunes dans les données fournies par le demandeur. L'Autorité n'est ainsi plus en mesure de rendre un avis sur la sécurité environnementale du maïs GM 59122, en ce qui concerne ses effets indésirables potentiels sur des organismes spécifiques tels que les abeilles et les coccinelles. L'EFSA  recommande au demandeur de fournir les données manquantes afin de mener à terme l'évaluation des risques environnementaux.

En mars 2013, l'EFSA a rendu un avis scientifique sur le maïs 59122, plante génétiquement modifiée développée pour résister aux larves de chrysomèle des racines du maïs qui prolifèrent sur le système racinaire de la plante. Le Groupe scientifique sur les organismes génétiquement modifiés (groupe OGM) a conclu que le maïs GM 59122 ne présentait aucun risque pour la santé humaine ou animale. La demande portait également sur la culture du maïs dans l'Union européenne et, à ce titre, l'EFSA a procédé à une évaluation des risques que pose la culture du maïs GM 59122 pour l’environnement. L'étude incluait l'évaluation des effets sur les insectes, tels que les abeilles et les coccinelles, qui ne sont pas ciblés par la plante génétiquement modifiée. Le groupe s'est fondé sur les informations probantes fournies par le demandeur et a conclu qu'il était peu probable que le maïs génétiquement modifié 51922 ait une incidence négative sur ces dénommés organismes non ciblés.

Cependant, peu après avoir rendu son avis et dans le cadre de son processus de surveillance continue de la littérature scientifique pertinente, l'EFSA a identifié des écarts dans les données utilisées pour établir les conclusions sur les abeilles et les coccinelles. Par conséquent, le groupe OGM a révisé son avis en indiquant qu'il ne pouvait pas rendre de conclusion sur ces deux questions et recommande au demandeur de fournir les données requises pour procéder à une évaluation complète des risques environnementaux.

L'écart identifié dans les données conduisant à une évaluation non-concluante du risque environnemental est spécifique au maïs GM 59122. Il n'est pas pertinent pour l'évaluation d'autres maïs génétiquement modifiés (MON810, Bt11, 1507 et MON88017) qui assurent une protection contre les insectes nuisibles.

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu