La réévaluation de l’aspartame prolongée jusqu’en mai 2013

Nouvelle
7 août 2012

Suite à la demande de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), la Commission européenne a accepté de prolonger le délai de la réévaluation complète de l’aspartame jusqu’en mai 2013. Cela laissera également aux experts scientifiques de l’EFSA suffisamment de temps pour l’examen de nouvelles données et la finalisation de leur évaluation détaillée des risques, ainsi que pour une consultation publique sur leur projet d’avis avant son adoption finale.

En mai 2011, la Commission européenne avait demandé à l’EFSA d’avancer la réévaluation complète de la sécurité de l’aspartame (E 951) à 2012. Précédemment programmé pour être achevé en 2020, l’examen de cet édulcorant relève de la réévaluation systématique de tous les additifs alimentaires autorisés dans l’UE avant le 20 janvier 2009, comme prévu par le règlement UE n° 257/2010.

L’EFSA a accepté ce mandat et a lancé un appel public en vue de recueillir des données scientifiques, ainsi qu’un réexamen approfondi de la littérature, permettant au groupe scientifique sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments (ANS) de l’Autorité de commencer son évaluation des risques dès le début 2012.

Au cours de ses discussions scientifiques, le groupe scientifique a estimé que les données disponibles étaient insuffisantes concernant l’acide 5-benzyl-3,6-dioxo-2-pipérazine acétique (DKP ou dicétopipérazine) et d’autres produits de dégradation potentiels qui peuvent se former à partir de l’aspartame dans les aliments et les boissons stockés dans certaines conditions. L’EFSA lance donc un appel public supplémentaire pour recueillir des données sur la DKP et d’autres produits de dégradation de l’aspartame.

Pour les questions provenant des médias, veuillez contacter le service:
Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu