L’EFSA publie des études originales sur l’aspartame provenant du secteur de l’industrie

Communiqué de presse
24 novembre 2011

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a pu accéder à plus de 600 ensembles de données destinées à être utilisés dans le cadre du processus de réévaluation complète de l’édulcorant artificiel aspartame, dont l’échéance est prévue pour le mois de septembre 2012. Dans un souci réitéré d’ouverture et de transparence, l’EFSA a publié la liste complète des études qui ont été mises à sa disposition. L’Autorité a également rendu publiques des données scientifiques non publiées à ce jour, notamment 112 études originales sur l’aspartame qui avaient été soumises en tant que documents justificatifs dans le cadre du processus de demande d’autorisation de l’aspartame en Europe au début des années 1980.

À la suite d’un appel public destiné à recueillir des données scientifiques sur l’aspartame et clôturé le 30 septembre 2011, l’EFSA a pu accéder à un grand nombre d’études scientifiques et d’ensembles de données, publiées ou non. L’EFSA examine actuellement les soumissions à prendre en compte dans le cadre de son évaluation des risques associés à l’aspartame, utilisé dans les aliments, les boissons ou comme édulcorant de table.

À ce jour, l’EFSA n’a pas procédé à une réévaluation complète de la sécurité de l’aspartame. L’Autorité a toutefois entrepris de nombreux travaux sur l’aspartame au cours des années et elle a régulièrement examiné les nouvelles études publiées sur cette substance. En mai 2011, l’EFSA a accepté une demande de la Commission européenne l’invitant à avancer au mois de septembre 2012 plutôt qu’à 2020 l’échéance initialement prévue pour la réévaluation complète de cet édulcorant artificiel. Après sa finalisation en 2012, l’évaluation des risques associés à l’aspartame réalisée par l’EFSA constituera l’étude la plus exhaustive et la plus actualisée disponible à ce sujet.

Consciente du haut niveau d’intérêt que présente ce travail, l’EFSA informera le public des progrès réalisés à des intervalles clés durant le processus d’évaluation des risques.


Contexte
L’aspartame est un édulcorant puissant et faible en calories. Il est utilisé dans un certain nombre de denrées alimentaires, comme des boissons, desserts, confiseries, produits laitiers, chewing-gums, produits hypocaloriques et amaigrissants, ainsi que comme édulcorant de table dans le monde entier. Au cours des années 1980, l’usage de l’aspartame fut autorisé dans les aliments ainsi que comme édulcorant de table par divers États membres de l’UE. La législation européenne harmonisant son utilisation dans les denrées alimentaires a été instaurée en 1994 à la suite d’évaluations de sa sécurité menées par le Comité scientifique de l’alimentation humaine (SCF) en 1984 et 1988.

Pour les questions provenant des médias, veuillez contacter le service:
Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu