L’EFSA révise l’évaluation de l’exposition des consommateurs aux glycosides de stéviol

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a revu les estimations précédentes qu’elle avait réalisées sur l’exposition des consommateurs aux édulcorants glycosides de stéviol[1], en se basant sur les niveaux d’utilisation révisés proposés par les demandeurs d’autorisation. Plus couramment connus sous le nom de stévia, ces édulcorants sont destinés à être utilisés dans des aliments sans sucre ou à valeur énergétique réduite, par exemple certaines boissons aromatisées ou confiseries. Les nouvelles estimations de l’exposition sont légèrement inférieures à celles indiquées dans l’avis adopté par le groupe ANS de l’EFSA en avril 2010. Il apparaît cependant que les adultes et les enfants qui consommeraient de grandes quantités d’aliments contenant ces édulcorants pourraient encore dépasser la dose journalière acceptable (DJA) établie par le groupe scientifique, si ces édulcorants étaient utilisés aux niveaux maximum proposés[2].

En avril 2010, l’évaluation réalisée par l’EFSA concernant la sécurité et l’exposition des consommateurs indiquait que certains adultes et enfants pourraient dépasser la DJA fixée à 4 mg par kg de poids corporel par jour (mg/kg p.c./jour) si les édulcorants étaient consommés aux niveaux maximum d’utilisation proposés par les demandeurs d’autorisation. La Commission européenne a par conséquent demandé à l’industrie de revoir les utilisations proposées pour ces substances. Afin d’assurer que l’utilisation de ces édulcorants soit sans risque pour les consommateurs, la Commission européenne a ensuite demandé à l’EFSA de procéder à une nouvelle estimation de l’exposition sur la base des utilisations révisées proposées.

En tenant compte des utilisations révisées proposées et des niveaux d’utilisation soumis par l’industrie, l’EFSA a calculé l’exposition potentielle aux glycosides de stéviol par l’intermédiaire de différentes catégories d’aliments, notamment des boissons aromatisées non alcoolisées qui, étant donné les habitudes alimentaires, figureraient parmi les principales sources d’exposition aux glycosides de stéviol, tant chez les adultes que chez les enfants. Pour estimer l’exposition, l’EFSA a utilisé des données issues de plusieurs bases de données sur la consommation alimentaire, notamment la base de données exhaustive sur la consommation alimentaire de l’EFSA.

Pour les grands consommateurs, les estimations révisées de l’exposition aux glycosides restent supérieures à la DJA établie de 4 mg par kg de poids corporel. Pour les enfants européens (âgés de 1 à 14 ans), l’exposition se situe entre 1,7 et 16,3 mg/kg p.c./jour et chez les adultes les estimations révisées de l’exposition s’échelonnent de 5,6 à 6,8 mg/kg p.c./jour. 

Media contacts

Relations Médias EFSA
Tél. +39 0521 036 149
E-mail: Press@efsa.europa.eu